Highball Express évoque les hydravions utilisés par les Américains durant la prohibition pour quitter les "Etats arides" en route vers les "îles humides". Ils assemblent des rhums sélectionnés avec soin aux quatre coins des Caraïbes avec des breuvages du Panama, du Nicaragua, de la Jamaïque, de la République dominicaine, de la Barbade et de Trinidad.